Réchauffement climatique : des dégâts importants pour 2017

Même s’il est trop tard, le genre humain est conscient de ses actions sur l’environnement. Le réchauffement climatique en est la principale conséquence. Si aucune mesure radicale n’est prise pour protéger l’environnement, et compte tenu de la situation actuelle, un avenir médiocre est à prévoir à compter de 2017.

La disparition des certaines îles du globe

Les experts de la NASA prévoient une montée des océans d’au moins 1 m dans les 100 ans à venir. Ce phénomène est une conséquence incontournable de la fonte des calottes glaciaires. Ce sont les îles particulièrement les archipels du Pacifique qui en sont les premières victimes de cette augmentation du niveau de la mer. Face à ce futur apocalyptique, les habitants de certaines îles comme c’est le cas des résidents de l’atoll de Bikini se préparent déjà au pire et demandent l’asile climatique aux États-Unis. Mais, ce ne sont pas uniquement les îles qui sont les seules menacées par la montée du niveau de la mer. Les villes construites sous le niveau de la mer à l’instar de Tokyo et Miami sont aussi exposées au risque d’une invasion d’eaux.

La montée de la chaleur sur la terre

En ce moment, des vagues de chaleur traversent certaines régions du globe. Au fur et à mesure que l’environnement se dégrade, ces vagues de chaleur seront plus persistantes et imposantes. Les scientifiques s’attendent à une hausse de la température moyenne jusqu’à 4,8°C. Des météorologues ont établi une température moyenne de 42° C en France en 2050. Cette estimation est particulièrement élevée.

Des impacts humains importants

Face à ce futur très sombre, l’homme est mis dos au mur. En 2050, les experts estiment plus de 250 millions de réfugiés climatiques à cause des cyclones, des inondations et des sécheresses. Effectivement, le changement climatique conduit à des phénomènes météorologiques extrêmes. Même maintenant, on assiste déjà au déchaînement de la nature. La recrudescence des maladies est aussi une conséquence incontournable au changement climatique. En effet, les inondations conduisent à une contamination de l’eau provoquant à son tour des maladies diarrhéiques difficiles à maîtriser surtout dans les pays en voie de développement. Enfin, il s’en suivra une exposition de la pauvreté sur l’échelle mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *